Cabinet d'orthodontie du Dr Matthieu GRANVAUD

Orthodontiste à Pierrefitte-sur-Seine - Seine Saint Denis - 93

198-200 avenue Elisée Reclus - 93380 Pierrefitte-sur-Seine - Tél. : 01 48 23 70 56

Les différents cas d'Orthodontie

Le recouvrement
incisif :
L'inversé d'articuler
latéral :
Décalage entre les
points inter-incisifs :
C’est la longueur de la partie
de l’incisive inférieure cachée
par l’incisive supérieure.
Idéalement, cette distance
est comprise
entre 1 et 3 mm.
Quand elle augmente, la
mandibule peut être gênée
dans ses mouvements et sa
croissance peut être perturbée.
Il faut dévérouiller
suffisamment tôt pour que les
articulations ne souffrent pas.

C’est une dysmorphose très
souvent en rapport avec
un palais étroit.
La mastication est perturbée
et souvent unilatérale.
La croissance risque de ne pas
se faire de manière symétrique
et harmonieuse.

 

 

 

Le milieu de l’arcade
mandibulaire n’est pas aligné
sur celui de l’arcade maxillaire.
Il peut s’agir d’une
mastication unilatérale
(stricte ou simplement
préférentielle). Cette habitude
peut conduire à une croissance
dissymétrique de la
mandibule.

 

 

 

 

L'overjet : La béance antérieure : Les diastèmes :
C’est la distance qui sépare
horizontalement le bord
libre de l’incisive supérieure
à la face vestibulaire de
l’incisive inférieure.
Idéalement cette distance est
de 2 mm. Ce peut être le
signe d’une insuffisance
de croissance mandibulaire ;
auquel cas
il faut intervenir tôt
pour la stimuler.

Un espace existe dans le sens
vertical entre les incisives
supérieures et inférieures.
C’est le cas typique d’une
langue mal « éduquée
». Parfois de la rééducation
suffit. Dans d’autres cas,
pris trop tardivement, la
mandibule est déformée
et la solution est
alors chirurgicale.

 

Des espaces existent entre les
incisives. Il peut s’agir
d’une langue qui les pousse en
avant. De la rééducation peut
améliorer la situation.
Le traitement de fermeture
d’espaces se fait en
denture définitive, à
l’aide de bagues.

 

 

L'inversé d'articuler
antérieur :
L'encombrement
antérieur :

Les incisives inférieures passent
par-dessus les incisives
supérieures. La croissance
mandibulaire risque d’être
excessive et de ne pas «
entraîner » le
maxillaire avec elle. Il
faut intervenir sans tarder.

 

 

 

Les incisives se chevauchent,
les canines supérieures
sortent au dessus. Il
s’agit souvent
d’arcades dentaires qui
ne se sont pas bien
développées
dans le sens transversal.
Il est facile d’élargir
les arcades à l’aide
d’appareils orthodontiques.
Cela permet d’éviter
les extractions de dents
saines.

Article rédigé par le praticien le 19/06/2013

Cabinet d'orthodontie du Dr Matthieu GRANVAUD - 198-200 avenue Elisée Reclus - 93380 Pierrefitte-sur-Seine
Tél. : 01 48 23 70 56

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr